mardi 13 mai 2008

La Juntada

Les quatre meilleurs de la nouvelle vague réunis:

Peteco Carabajal, Roberto Cantos et Julio Paz (Duo Coplanacu) et Raly Barrionuevo.
"La Juntada" est la réunion de ces quatre artistes à l'occasion
d'un concert exceptionnel et dont ont été tirés un Cd et un DVD .
Entre autres points communs ils sont tous natifs de la province argentine de Santiago del Estero.

Peteco Carabajal est le fils de Carlos Carabajal, décédé cette année, qui était et est toujours considéré comme le père de la chacarera, un des piliers de la musique argentine.
Peteco, en digne héritier de ce maître incontesté
, est un compositeur prolixe, guitariste et violoniste de haut niveau, et un chanteur au timbre très attachant.Ils semble évidemment être le leader de la Juntada.


Raly Barrionuevo. La nouvelle génération. Batterie, basse, guitare électrique.
Comme toujours, quand il s'agit de bons musiciens, tout s'intègre parfaitement.
Les racines sont là, et l'évolution grâce à de nouveaux instruments semble naturelle, limpide.

Le Duo Coplanacu: Roberto Cantos et Julio Paz.
Guitare, bombo et deux voix superbes.

Mais aussi un violon comme souvent dans la musique de Santiago del Estero.
Un duo très sympathique qui fait référence depuis quelques années.






La Juntada en vidéo, "Volvere a Salavina" - superbe chacarera de Peteco Carabajal:
http://fr.youtube.com/watch?v=b68W-_xM9Ok

2 commentaires:

wuilly56 a dit…

Salut. Je suis argentin, et suis très heureux après avoir vu que si loin de mon pays notre musique étend des racines.
Je leur offre mon appui et mon aide dans ce que je peut.
Une embrassade cordiale.

wuilly56@gmail.com
www.folklore-manseros.blogspot.com

wuilly56 a dit…

Coplanacu signifie une réciprocité du couplet. La chanson qui va de l'artiste au peuple et du peuple à l'artiste, en se nourrissant des deux.
C'est un beau vocable, et est dans la langue quechua (langue ancienne de santiago del estero)